IRCP
Institut des Récifs Coralliens du Pacifique
EPHE

La newsletter 2018 est sortie!

L’IRCP est heureux de vous présenter sa nouvelle newsletter. Au programme:

  • un retour sur l’Indo-Pacific Fish Conference
  • les bourses IRCP, véritable opportunité de recherches sur le long-terme
  • Les workshops IRCP 2017
  • Le projet de science participative « Un Oeil sur le Corail »
  • Informations sur le rapport Status and Trend of Coral Reefs in the Pacific, concernant la santé des récifs coralliens dans le Pacifique

Cliquer pour accéder au PDF

Bonne lecture!

Applications for IRCP-CRIOBE GRANTS 2018 now open !

The Institute for Pacific Coral Reefs (IRCP) and the CRIOBE (Centre for Island Research and Environmental Observatory) will offer four grants in 2018 to young scientists (PhDs and Post-doctorates, under 35 years old) for research projects focused on the coral reefs of French Polynesia. Grants will be available to both French nationals and foreigners. To support the advancement of science in the Pacific, one of the four award recipients will come from the South Pacific Islands. Each grant is valued at 4500 euros and will support travel expenses to and from French Polynesia, accommodation and research costs while at the CRIOBE research station.

Selected candidates will have 12 months from the time the award is granted, to complete their research projects. Within a month of completing fieldwork, the candidates will provide a preliminary report of their findings. The successful candidates will provide a final report, including at least one publication in a peer reviewed scientific journal of a high standard, in the following year. The grant should be mentioned in reports and publications under the name “IRCP – CRIOBE”.

To apply for the 2018 IRCP-CRIOBE grant, applicants must submit:

  • a CV (2 pages max),
  • a research project (5 pages max including references),
  • an abstract of research project (200-250 words)
  • a financial appendix (including estimated expenses – 1 page max).

Please send all application materials in one document pdf to: david.lecchini@ephe.sorbonne.fr

All applications must be received before March 31, 2018.

Grant recipients will be announced April 30, 2018.

Université d’été CORAL REEFS PSL à Moorea : des bourses de voyage!

Grâce à un financement de PSL (Paris Sciences et Lettres), une formation-université d’été est organisée à Moorea (Polynésie française) sur les récifs coralliens. Cette formation aura lieu du 27 Aout au 06 Septembre 2018 au  CRIOBE. Elle abordera les thèmes suivants :
1/ Biology, Ecology & Conservation of Fish, Coral, Algae and Turtles;
2/ Hydrology, Chemistry and Chemical Ecology in Coral Reefs;
3/ Coral Reef Biodiversity Facing Global Changes;
4/ The futures of Coral Reefs and Human Interactions.

L’inscription à la formation est gratuite et des bourses de voyage et de logement seront accordées aux étudiants en Master, en thèse et aux post-doctorants.

Pour candidater à cette formation sur les récifs coralliens ou avoir plus de détails sur le contenu des cours/TP/TD, contactez le Professeur David Lecchini (david.lecchini@ephe.sorbonne.fr) avant le 15 mai 2018.

Affiche

 Plaquette descriptive

 

Les récifs coralliens face aux défis des changements de la planète

Conférence de Serge Planes, directeur de recherche CNRS et directeur de l’IRCP, donnée dans le cadre du cycle de conférences du cent cinquantenaire de l’EPHE, organisé sous le haut patronage du ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation et en partenariat avec l’Institut d’études avancées de Paris.

« La survie des récifs coralliens est menacée par la fréquence, l’intensité et la diversité des modifications environnementales du XXIe siècle »

Date : Jeudi 18 janvier 2018 de 18h à 19h.
Lieu : Institut d’études avancées (IEA) – Hôtel de Lauzun – 17 quai d’Anjou, 75004 Paris.

Inscription obligatoire

Plus d’informations sur le site de l’EPHE.

IYOR 2018

La troisième année internationale des récifs coralliens

Lors de la 31e Assemblée Générale (Novembre 2016 Paris, France), l’Initiative Internationale pour les Récifs Coralliens (ICRI) a déclaré 2018 comme la troisième année internationale des récifs coralliens et encourage à:

  • Renforcer la sensibilisation à l’échelle mondiale sur la valeur de, et les menaces pour les récifs coralliens, et des écosystèmes associés;
  • Promouvoir les partenariats entre les gouvernements, le secteur privé, du monde universitaire et de la société civile sur la gestion des récifs coralliens;
  • Identifier et mettre en œuvre des stratégies de gestion efficaces pour la conservation, l’augmentation de la résilience et l’utilisation durable de ces écosystèmes et la promotion des meilleures pratiques; et
  • Partager l’information sur les meilleures pratiques en matière de gestion des récifs coralliens durable.

ICRI encourage ses membres à soutenir et à participer à la planification IYOR 2018, et de faciliter le développement des activités de IYOR au niveau national. Pour plus d’ informations, contacter le secrétariat de l’ ICRI.

Extrait du site internet de IYOR2018

Post-doc position at the CRIOBE available

POSITION AVAILABLE
Postdoctoral Research Fellowship
Metabarcoding, Trophic ecology

Duration: 24 Months
The post-doctoral Position will be based at the CRIOBE in the core laboratory on the University of Perpignan Campus (France). Some field trips are planned in French Polynesia. The post-doc will work mainly with Valeriano Parravicini (EPHE-CRIOBE), Serge Planes (CNRS-CRIOBE).

KEY REQUIREMENTS & QUALIFICATIONS
The ideal candidate should demonstrate a background in the employment of metabarcoding from next generation sequencing and experience in the analysis of complex ecological networks. The candidate will be in charge of developing analysis of the trophic niche of reef fish species employing a mixed approach based primarily on DNA metabarcoding of gut and intestinal contents, but also on stable isotopes analysis. The overall goal is to reconstruct the trophic interactions among species based on the identification of exact food consumption. Metabarcoding will mix plants (algae) and animals survey to evaluate the complexity of the diets and introduce the level of admixture on the species diets. The successful candidate will work within the frame of two larger and already funded projects in collaboration with several other international leaders in coral reef ecology.

GLOBAL PROJECT CONTEXT AND OBJECTIVES
Trophic interactions among species provide the basis of ecological and evolutionary dynamics as all species have to acquire the resources necessary to survive and reproduce. These constraints tend to organize biodiversity into complex food-webs where species interact directly, via the classic resource-consumer interaction, or indirectly via multiple resource-consumer interactions linked to one another. Therefore, the topology of food-webs determines synergies, competition and antagonism among species, mediates the effects of external disturbances and is a key property of ecosystems. However, the empirical characterization of trophic networks is generally limited to simplified architectures (e.g. bi-trophic predator-prey relationships, plant-pollinator and host-parasite interactions). Detailed information on food-web architecture for coral reefs relies mainly on data from the Caribbean, Cuba and simplified Pacific food-webs. These architectures are based mainly on gut content analysis, literature or expert opinion and their level of detail is limited to broad trophic guilds (e.g. herbivores, detritivores, invertebrate feeders). This raw resolution impairs our ability to understand the complexity of coral reefs and to evaluate the disturbance potential to propagate through the interaction network. The main goal of this project is to combine metabarcoding analysis based on the existing global DNA-barcode library (cf. BIOCODE project) and stable isotopes analysis to assess reef fishes dietary preferences in the Insular Pacific.

HOW TO APPLY
Interested applicants should send a cover letter, a statement of research goals and a CV to valeriano.parravicini@gmail.com. Applicants will receive an e-mail confirming their application has been received.

CLOSING DATE
All applications should be submitted by 30 September 2017. However, until the position is filled, we will continue to accept application materials. The position aims to start early 2018 at the latest.

Les récifs coralliens de Polynésie française menacés par la pollution plastique -Bourse IRCP 2017

Article Pollution plastique… c’est pas fantastique  – La Dépêche, par Jeannot Rey

Krista Verlis et Scott Wilson, la première chercheur post-doctorant et le second professeur d’université, sont basés à l’université Macquarie située à Sydney. Leur projet de recherche consiste à définir le taux de pollution du plastique dans l’environnement maritime et lagonaire. Un programme déjà entamé en Australie, sur la Grande Barrière de Corail par exemple, et qui se poursuit ici en Polynésie française. “C’est une opportunité pour nous que d’être ici, grâce à l’Institut des Récifs Coralliens Du Pacifique (IRCP) et le Criobe (Centre de recherches insulaires et observatoire de l’environnement) qui nous ouvre ses laboratoires et son site en général. Nous sommes en Polynésie pour poursuivre nos recherches et arriver à faire des comparatifs avec ce qui a été fait ailleurs”, explique Krista Verlis, qui bénéficie d’une bourse IRCP […] (cliquer sur l’image ci-dessous pour accéder à l’ensemble de l’article).

Cliquer pour accéder au PDF de l’article

 

 

 

Patrons de colonisation des larves de poissons coralliens à Moorea et Nengo-Nengo – Publication PlosONE

Besson M, Gache C, Brooker RM, Moussa RM, Waqalevu VP, LeRohellec M, et al. (2017) Consistency in the supply of larval fishes among coral reefs in French Polynesia. PLoS ONE 12(6): e0178795

Chez les poissons coralliens, la grande majorité des espèces présentent un cycle de vie séparé entre la vie pélagique (larves) et la vie récifale (juvéniles et adultes). Lors de la phase de vie pélagique des jeunes stades de vie, les patrons de dispersion larvaire expliquent en partie les patrons d’installation et de recrutement des juvéniles, mais aussi les patrons de distribution et de connectivité des populations adultes, ainsi que leur résilience. Ainsi, de nombreuses études ont su décrire les relations existantes entre certains processus océanographiques (ex : les courants océaniques, qui régulent directement la dispersion des larves) et la connectivité des populations de poissons coralliens. En revanche, relativement peu de choses sont connues quand aux variations spatiales et temporelles de l’abondance de larves colonisant les récifs coralliens. Par exemple, on ignore à quel point l’assemblage spécifique de larves colonisant un récif corallien donné reflète correctement ou non l’assemblage d’espèces colonisant un récif adjacent ou séparé de plusieurs centaines de kilomètres.

Dans cette étude menée par le CRIOBE, des chercheurs ont tenté de répondre à cette problématique en utilisant des filets de crête répartis sur deux îles de la Polynésie française : l’île de Moorea (Archipel de la Société) et l’atoll de Neng-Nengo (Archipel des Tuamotu). Ces filets de crête permettent une capture non sélective des larves de poissons qui colonisent les récifs coralliens. En installant 2 filets sur Moorea, et 3 sur Nengo-Nengo, les chercheurs ont ainsi pu comparer les patrons de colonisation des larves de poissons coralliens entre les deux îles, mais également entre différents récifs au sein de ces endroits.

Sites d’études et localisation des filets de crête. (A) Polynésie française dans l’océan pacifique. (B) L’île de Moorea et l’atoll de Nengo-Nengo dans la Polynésie française . (C et D) Localisation des filets de crêtes. Les Triangles gris indiquent les localisations des filets de crêtes ainsi que l’orientation du courant rentrant

Ces observations ont eues lieu en 2011 au cours de deux mois lunaires, et révèlent notamment que les larves de poissons coralliens colonisent majoritairement les récifs autour de la nouvelle lune, à Moorea comme à Nengo-Nengo. Bien que quelques différences aient été observées entre Moorea et Nengo-Nengo, les patrons de colonisation se sont donc révélés relativement similaires, même à l’échelle spécifique, entre ces deux endroits. Enfin, à l’échelle d’une île, ces patrons de colonisation se sont même révélés similaires quelque soit l’orientation et la localisation du filet (ex : côte Nord ou côte Sud-Est de Nengo-Nengo). Ces résultats font écho aux précédentes analyses de Dufour et Galzin en 1993*, et les chercheurs émettent donc l’hypothèse que les larves de poissons sont sans doute moins regroupées qu’on ne le pense dans l’océan. Cela expliquerait cette synchronisation, dans des endroits pourtant séparés et orientés différemment, dans l’arrivée des larves lors de conditions environnementales favorables (ex : nouvelle lune).

Larves collectées au filet de crête

Larves collectées au filet de crête

*Dufour, V., and R. Galzin (1993) Colonization patterns of reef fish larvae to the lagoon at Moorea Island, French Polynesia. Marine Ecology Progress Series 102:143–152

Australes – Sévère blanchissement des coraux

Article La dépêche « Mort du corail ou rémission, les prochaines semaines seront décisives » du 20 mai 2017

« À la suite du constat dressé par les scientifiques embarqués sur la pirogue Faafaite, une mission du Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l’Environnement (Criobe), composée de Laetitia Hédouin et Cécile Berthe, s’est déplacée au Australes. Le constat effectué par les scientifiques s’est révélé très préoccupant dans cette région. L’importance du phénomène de blanchissement du corail est avéré. Plus de 70% des espèce les plus vulnérables se sont trouvées impactées par ce phénomène que l’on ne peut plus attribuer à El Niño, mais vraisemblablement au réchauffement climatique de la planète […] »

Cliquer sur les pages ci-dessous pour lire la suite de l’article.

Pacific Voices for a Global Ocean Challenge – Fiji – 8-9 juin 2017

The Oceanographic schooner ‘’TARA’’ will berth in Suva as part of its two-year environmental survey across the Pacific Ocean. The French Facility for Global Environment (FFEM) and the Embassy of France along with the Government of Fiji and the University of the South Pacific are organizing a SDG-14 conference in order to elaborate the regional Pacific message and raise awareness on the alarming state of our ocean.

During the first session, stakeholders will interact with the public to discuss sustainable policies and their implementation. In the second session, the conference will present successful examples of sustainable marine resources management projects within the Pacific Region. The last session will bring the scientists to present their latest results and try to understand how climate change may change the Pacific Way of Life forever.

The conference is supported by the French Facility for Global Environment (FFEM) and organized by the Embassy of France in Fiji in partnership with the University of the South Pacific (USP) and with the support of the Government of Fiji.

The conference is hosted by USP at the ICT Auditorium (Japanese ICT Centre).

The “Pacific Voices for a Global Ocean Challenge” Conference aims to invite all regional organisations and partners to contribute and make suggestions for a greater change. The Conference is an external side event to the UN Ocean Conference in New York.

Don’t miss the side events!

Pages:1234567...12»